Téléchargez la Brochure
JPO & Journées Immersion
Admissions & Dossier candidat

Que deviennent nos ostéopathes diplômés ? 

Une préparation au métier de chef d’entreprise

Parce que nous formons les meilleurs ostéopathes de France, le CIDO s’engage à les préparer à une vie professionnelle épanouissante en leur garantissant une formation indispensable à leur deuxième métier : celui de chef d’entreprise.

Faire vivre un cabinet d’ostéopathie, c’est prendre la posture d’un chef d’entreprise. À ce titre, le CIDO offre à ses étudiants une série d’outils qui leur permettront non seulement d’éviter certaines erreurs fondamentales mais aussi de progresser tout au long de leur vie professionnelle.

Cours de comptabilité, de gestion du cabinet d’ostéopathie, de marketing, de droit, mise en place d’une stratégie d’installation, conseils de nos ostéopathes seniors, etc. Les diplômés en ostéopathie du CIDO possèdent non seulement les compétences ostéopathiques les plus exigeantes en termes de qualité mais aussi les connaissances nécessaires afin de leur assurer une activité rémunératrice pérenne.

Découvrez comment le CIDO organise la préparation à l’après-diplôme en cliquant ici.

L'insertion professionnelle en ostéopathie

Débouchés vers le métier d’ostéopathe

TROP D’OSTÉOPATHES ? 

Malgré la multiplication des formations en ostéopathie et le partage du titre avec d’autres professions médicales et paramédicales, les ostéopathes exclusifs du CIDO jouissent d’une très bonne réputation grâce à la qualité de leur prise en charge des patients. Au bout du compte, les patients font la différence et choisissent toujours l’ostéopathe professionnel qui leur assure une prise en charge efficace et respectueuse.

L’exercice libéral est prépondérant

Il peut se faire sous la forme d’une création : peu d’investissement au départ, mais risque de démarrage lent, en 3 à 5 ans pour atteindre le plein fonctionnement.

On peut aussi devenir assistant collaborateur d’un ostéopathe ayant trop de patients. En général, le carnet de rendez-vous est vite rempli, mais l’assistant reverse une partie de ses honoraires au titulaire, pour couvrir les frais du cabinet d’ostéopathie.

Le remplacement se déroule un peu selon les mêmes modalités, mais en l’absence du titulaire (vacances, maternité, etc.) Souvent les étudiants privilégient ce choix dans les premières années pour « faire leurs armes » avant de « visser sa plaque ».

Souvent, assistanat et remplacement débouchent sur une association, après une période d’essai.

De nouveaux lieux d’exercice

Le CIDO devance les évolutions et les changements sur le territoire des soins. Ainsi, les étudiants du CIDO, en partenariat avec l’équipe de soin du CHU de Saint-Etienne, interviennent auprès des patients de l’unité de soins palliatifs du CHU de Saint-Etienne et au sein de l’unité d’oncologie pédiatrique.
Les maisons d’accueil pour les personnes âgées sont aussi un nouveau territoire pour les ostéopathes. Depuis 2012, les étudiants du CIDO participent aux soins des résidents de la Maison d’Annie. Depuis, de nombreux autres établissements ont sollicité le CIDO pour des interventions régulières : Les Myosotis, Les Tilleuls, Les Embelies…

Enfin, l’entreprise est devenue un immense terrain où l’ouverture à l’ostéopathie est particulièrement dynamique et où la demande de prise en charge ostéopathique est en pleine croissance notamment dans le cadre des politiques de prévention et de santé au travail. Le CIDO multiplie les partenariats avec de nombreuses enseignes comme VEOLIA, MICHELIN, la SNCF, ERDF etc…

Enquête  d’insertion

Ci-dessous vous trouverez les résultats de notre enquête d’insertion 2023. Cette enquête a été réalisée en collaboration avec Nove Opteam, organisme externe spécialisé. Parmi les informations, vous retrouverez notamment la rémunération particulièrement encourageante des ostéopathes diplômés du CIDO, deux ans et demi après avoir obtenu leur diplôme.

Certains diplômés cumulent plusieurs cadres d’exercices, ce qui explique que le total dépasse les 100 %.

CLIQUEZ ICI POUR TELECHARGER LES RESULTATS ET L’ANALYSE