Ostéopathe DO : derrière le diplôme

Pour bénéficier des soins d’un praticien qualifié et efficace, il est nécessaire que celui-ci puisse avoir suivi une formation complète, sanctionnée par un DO, ou diplôme d’ostéopathie.

Diplômés du CIDOCe dernier n’est délivré qu’après des études approfondies, comprenant quatre volets importants : enseignements théoriques, formation pratique, formation pratique clinique encadrée et la formation par la recherche. L’ostéopathe DO, qui est amené à intervenir sur une variété de dysfonctionnements entrainant des perturbations dans le fonctionnement du corps humain, s’appuie sur des connaissances solides de l’anatomie, des mécanismes physiologiques et des manipulations ostéopathiques à réaliser pour garantir la bonne prise en charge du patient et des soins de qualité.

Rappel sur l’ostéopathie

Le diplôme d’ostéopathe permet au praticien d’acquérir toutes les données théoriques et pratiques nécessaires à la bonne application clinique des soins. Il s’agit de rester fidèle aux principes fondateurs de cette spécialité complète qu’est l’ostéopathie.

Ostéopathe DO du CIDOMédecine dite non conventionnelle, l’ostéopathie est une spécialité thérapeutique qui consiste à diagnostiquer et traiter les dysfonctionnements de la mobilité des tissus du corps, et, ce par le toucher et divers types de manipulations manuelles. Rachialgies, douleurs aux lombaires, céphalées et troubles fonctionnels variés font partie des applications potentielles de l’ostéopathie. Elles nécessitent toutes des connaissances et un savoir-faire conséquents de la part de l’ostéopathe DO pour que son intervention soit la plus efficiente possible.

Une formation solide

Un ostéopathe diplômé du CIDO – Saint-Etienne est un praticien de la santé qui a suivi une formation solide, constituée de 5 ans d’études post-baccalauréat à temps plein et d’un mémoire de recherche. Celui-ci est soutenu face un Jury et débouche donc sur un DO : diplôme d’ostéopathe.

Les diplômés du CIDOLe diplôme DO est agréé par le Ministère de la Santé. Le diplôme délivré par le CIDO- Saint-Etienne est enregistré en Titre 1 au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles), niveau de qualification le plus élevé. Il est équivalent à un BAC+5. Le CIDO étant adhérent à la Charte ERASMUS délivre également le Supplément au Diplôme permettant au professionnel ostéopathe d’avoir une trace complète de son parcours d’études pour faire valider son diplôme dans les pays européens ou étrangers ayant légalisés l’ostéopathie. Les enseignements sont composés d’un volet théorique et pratique de 3360 heures, ainsi que d’une formation pratique clinique de 1500 heures, incluant 150 consultations validées.

Des praticiens agréés et reconnus

Le diplômé en ostéopathie doit avoir suivi sa formation dans un établissement agréé par l’Etat. Une fois devenu praticien, il fera lui-même l’objet d’une reconnaissance de la part d’un organisme de l’Etat, l’ARS (Agence Régionale de Santé).

Il est ainsi appelé à figurer dans la liste des praticiens pouvant user du titre d’ostéopathe. Cette liste est tirée du répertoire ADELI (Automatisation DEs LIstes), un système d’information national sur les professionnels relevant du code de la santé publique. Chaque ostéopathe DO se voit attribuer un numéro ADELI. Son état civil, sa situation professionnelle et ses activités y sont renseignés.

Organismes et syndicats d’ostéopathes

En France, il existe plusieurs regroupements et syndicats d’ostéopathes. La plupart de ces organismes garantissent, dans une certaine mesure, la qualité des ostéopathes DO qui en sont membres.

L’on peut notamment citer :
- Le Syndicat Français Des Ostéopathes (SFDO) un des principaux syndicats de la profession
- La Chambre Nationale des Ostéopathes (CNO)
- Le Registre des Ostéopathes de France (ROF)
- L’Union Fédérale des Ostéopathes de France (UFOF) …

JoomShaper
 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies nécessaires au fonctionnement du site. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus